Un site utilisant unblog.fr

Quelques petites répliques, juste pour le plaisir :)

Helen: Mais qu’en pense ton prof ?
Daria: Il dit que je devrais revenir en arrière et retrouver les raisons qui faisait de moi une enfant heureuse… Mais je suppose qu’on ne peut pas se débarrasser de Quinn (sa sœur)

Kévin : Daria, t’es une fille, pas vrai ?
Daria : Pourquoi, t’as un examen de biologie aujourd’hui ?
Kévin : Dis voir, pourquoi est-ce que je devrais m’intéresser à Shakespeare et à ce type, là, Hamlet ?
Daria : Ah, toi. Ça te concerne. Dans Hamlet aussi y’a un crâne vide.

 

Jane: Tu t’y connais en réanimation?
Daria: Un peu, j’ai fait un massage cardiaque à Quinn une fois
Jane: Et ça a marché?
Daria: Elle en avait pas besoin

Daria: Pour empêcher un gamin de pleurer, il suffit de lui dire « Continu comme ça et je te renvoi au Mexique avec ton vrai père »

Kevin: Mais attend la 2ème mi-temps est pas finie, enfin je veux dire, la souris a besoin de moi
Daria: Ça c’est sûr, à eux deux ils arrivent presque à atteindre un QI normal

Daria: (à propos du baby-sitting) Pas question, j’aime pas les mômes, j’aimais pas les mômes déjà quand j’étais môme

Helen: Allons ce n’est qu’une visite Daria
Daria: Oui on avait dit ça à Kennedy

Brittany: Daria, voici ma belle maman, Ashley Humber, tu la reconnais?
Daria: J’ai l’impression, mais c’est très très dur de se souvenir clairement de ses cauchemars d’enfant

 

Mr O’Neill: Daria, tu ne devinera jamais qui est au téléphone
Daria: Non, et c’est sans doute pour ça qu’on m’a radié du club des médiums

Quinn: Moi j’ai trouvé qu’elle était un peu âgée pour la tenue qu’elle portait
Daria: Elle est un peu âgée pour le cerveau qu’elle a

Val: Je n’ai jamais voulu abandonner ma vie privée tu sais
Daria: Bien sûr Val, c’est pour ça que vous avez nommé votre magazine « Val »

Daria: Papa tu as planté la voiture ?
Il la sert très fort dans ses bras
Jake: A vrai dire je m’en fiche pas mal d’avoir planté ma Lexus, mon seul souci c’est que tu sois bien vivante
Daria: C’est donc pour ça que tu m’écrases le plexus

Daria répond au téléphone
Daria : Allo ?
Oui, Quinn est là mais elle travaille, elle est en train d’opérer un patient.
Non ce n’est pas un appel canular puisque c’est vous qui appelez.

(Après la « séparation » de Brittany et Kévin)
Jane: Tu crois vraiment que…
Daria: Ne t’en fais pas, cette espèce ne change pas de partenaire.

Jake : Ta mère pense qu’il y a beaucoup de choses que j’ignore sur toi.
Daria : Je fais du 37 et demi.
Jake (gêné): Non m’enfin ça ça ne me regarde pas…
Daria : Papa, c’est ma pointure.
Jake (soulagé) : Ah ! Moi 41!
Daria : Bon, je te laisse, maintenant qu’on s’est révélé nos plus intimes secrets, il est grand temps de filer au lit. Allez, bonne nuit.

 

Daria: Écoute, tu n’as qu’à faire semblant que ça t’es égal comme ça ça n’amusera plus personne de trainer ton nom dans la boue et les conversations reviendront à des sujets beaucoup plus important comme quel est le brillant à lèvres le plus durable

Jean-Michel : Bonjour Daria, je suis votre psychothérapeute particulier. Vous jouez à quelque chose ?
Daria : Non, je discutais avec l’ordinateur.
J-M (sort son petit calepin) : Vous discutez souvent avec votre ordinateur ?
Daria : Seulement quand le frigo ne m’adresse plus la parole.

Devant un barbecue
L’homme du barbecue: Hey, personne ne se sert, c’est moi qui fait la distribution, j’ai tout prévu, tout minuté, tout doit être parfaitement coordonné
Daria: Je vois, tu fais un remake du débarquement de Normandie avec des steaks

Daria se retrouve prof de lettre dans cet épisode
Daria: Navré de te décevoir mais dans la version de Shakespeare sache que Roméo ne s’appelle pas Léonardo et ne nage pas tout habillé dans la piscine mais je t’ai accordé une note décente pour avoir réalisé qu’il y avait des similitudes entre la pièce de théâtre et le film

Jane : Daria, c’est bon, sort de là les voisins commencent à jaser
Daria : Bien, maintenant qu’ils parlent, ils vont bientôt dessiner des mammouths sur les parois de leurs cavernes et ça sera le début de la civilisation

Daria: Les livreurs ont oublié la boite d’emballage
Helen: Elle est légère, ta sœur et toi vous l’emmènerait près des poubelles.
Daria: N’est ce pas pour accomplir ce genre de tâches dévalorisantes que les pères ont été créé ?

Daria: Excuse-moi
Tommy Sherman: Non mais tu rigoles ou quoi? J’ai pas envie de te parler je parle pas au moches
Daria: Je n’ai aucune intention de te parler
Tommy Sherman: Ah oui ? Et pourquoi tu viens de dire « Excuse-moi ? »
Daria: Tu bloques la porte de mon casier

 

A table
Helen: Daria, poses ton livre, on est pas dans une bibliothèque ici
Daria: Ah bon? Malgré la présence d’éclairages aux néon et de chaises inconfortables

Helen: Éric (un collègue de bureau) est tellement exténué qu’il doit prendre 28 jours pour récupérer, il a abusé des expressos, il en buvait trop et ça l’a fichu à plat
Daria: Tiens c’est nouveau ça, je savais pas qu’expresso c’était le nouveau mot pour dire amphétamines

Helen: Ton père et moi n’avons pas encore eu le plaisir de faire vraiment la connaissance de Tom, pourquoi est-ce que tu ne l’inviterai pas à diner?
Daria: Pour la simple et bonne raison que je n’ai pas encore perdu la raison

Prestidigitateur: Samedi soir je serais étroitement ligoté et menotté puis bailloné et enfermé dans l’espace réduit d’une cantine en acier que l’on cadenassera et alors ça sera la sortie ou l’asphyxie
Daria: Est-ce qu’on peut choisir?

Quinn: Bon alors les médecins lui ont dit qu’elle devrait utiliser ses béquilles pendant au moins 1 mois, pauvre Sandi, en plus elle a aucune tenue qui va avec ses béquilles
Daria: oui c’est aussi le problème des petits cambodgiens qui ont marché sur des mines anti-personnel

24 juin, 2012 à 12 h 12 min


Laisser un commentaire